Sébastien Fraga – TCP Racing : il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves…


13076558_1027340680667681_5184745608530744762_n

Plus de 16000 spectateurs assistaient à la finale du  hautement disputé Championnat FIM CEV REPSOL sur le circuit de Valence.

A tout juste 17 ans et après une première saison en Championnat de France sur le Trophée Pirelli dont il termine 4ème, Sébastien Fraga, pilote helvète intégré à la structure de Sébastien CERDAN, le TCP RACING, prenait le départ le week-end dernier de la finale du FIM CEV REPSOL MOTO2 European Championship.

Après une année sans avoir posé les roues à Valence, il est impératif pour le jeune helvète de reprendre ses marques.

Cette première journée d’essais s’est avérée très positive, secondé par toute l’équipe de TCP ainsi que par Jean-François de Tournay, Seb est parvenu à nettement améliorer sa performance chronométrique par rapport à l’an dernier.

Seb : « Suite à ma première saison en championnat de France, c’est une très belle expérience que de pouvoir participer à cette épreuve du FIM CEV REPSOL. Le niveau reste difficile à évaluer car je roule parmi les Moto2, on ressent néanmoins un niveau très relevé, l’organisation se rapproche de celle du MOTOGP. C’est un régal que d’être ici.  Nous sommes huit en 600cc parmi les Moto2, ce serait incroyable que d’arriver à me démarquer et aller chercher une belle place au classement. »

Sébastien Cerdan, Team manager : «Sans surprise Seb a découvert ce circuit et la R6 l’an dernier en même temps. Il avait roulé en 1’41 », je ne m’inquiète pas outre mesure, nous sommes en 1’40 » la première journée. Il ne sera jamais ridicule dans n’importe quelle catégorie il travaille bien, il roule bien, on essaie de lui faire rencontrer des catégories qui excellent dans ce sport pour qu’il prenne leur roue et apprenne de leur pugnacité. C’est bien qu’il soit plongé dans le « grand bain », ses adversaires ici sont totalement différents de ce qu’il a connu jusqu’à présent c’est une excellente leçon et une fin de saison très encourageante. On essaie vraiment de construire quelque chose de durable pour ce jeune pilote. »

La base de la moto étant déjà très saine, les séances qualificatives serviront à affiner les réglages.

Le premier run s’effectue en pneus neufs. Sébastien trouve rapidement son rythme. Malheureusement lors du second run, après un bref passage au stand, il part à la faute. La moto est bien endommagée, et toute l’équipe est à pied d’œuvre pour la remettre sur ses roues pour la seconde séance. Le pilote est un peu « secoué » au vu de la chute, mais il reprend vite ses esprits.

Lors de la seconde séance chronométrée, Sébastien part méfiant. Seb Cerdan et Jean-François de Tournay parviennent à le canaliser et à lui redonner confiance. Grâce à leur bienveillance il parvient à améliorer son chrono du matin ce qui le place 4ème stock et 26ème au général. Ce qui par rapport au niveau global est satisfaisant.


Dimanche matin, au vu des conditions météo mitigées, Seb préfère jouer la sécurité et faire l’impasse sur les derniers réglages qu’il voulait tester.

La course :
« Je pars motivé pour essayer de décrocher un podium dans ma catégorie, malheureusement les 3 premiers s’échappent. Je parviens à maintenir ma 4ème position jusqu’à mi course, le comportement de la moto se dégrade, je rends la main mais pas les armes ! Je passe le drapeau en 6ème position sur une crevaison lente. Je suis forcément déçu de cette course car le rythme dans lequel j’étais tout au long du week-end laisser augurer d’une belle finale. Mais j’ai appris énormément, je repars encore plus fort et plus déterminé.

1010628_1000818733319876_8628348127026188131_nC’était une belle expérience, un bon apprentissage qui a permis de préparer la saison prochaine. C’était très intéressant de voir évoluer en piste des pilotes qui ont un tel niveau. Ils sont impressionnants. Je remercie mes partenaires, la Fondation Meyrinoise du Casino pour son soutien, ainsi que ACID MOTO.CH pour les publications régulières me concernant, mes parents. Je suis reconnaissant à Jean-François de Tournay et Seb Cerdan pour leur soutien, et remercie tout le Team TCP Racing pour l’encadrement dont je bénéficie. Je suis très satisfait de cette expérience aux côtés de TCP, à moi de rester concentré sur ma prochaine saison. »

Du côté des perspectives pour la saison 2017, après une première saison en Trophée Pirello 600, il connaît les circuits et peut désormais espérer faire une bonne saison marquée par de bons résultats en Championnat de France Supersport600. Il tentera d’aller décrocher un titre, ce qui demeure tout à fait à sa portée avec l’encadrement mis à disposition par TCP Racing.

Sébastien tient à exprimer sa gratitude aux partenaires qui l’accompagnent dans l’accomplissement de sa saison sportive:

logo_fmc_cmj_print

acidmoto

TCP Racing

Sur information de Ride-R Media

Photo principale Photomoto07