Geoff Dehaye: une première expérience au Bol d’Or inoubliable !

boldor

Geoff Dehaye a intégré le Team Motobox Kremer sur Yamaha la saison dernière. L’esprit familial et le professionnalisme de cette petite écurie privée qui figure parmi les plus anciens équipages permanents l’ont séduit. Il a donc rempilé cette saison pour cette fois effectuer à leur côtés l’intégralité du championnat du monde d’endurance.

La semaine commence le mardi avec la journée d’essais libres lors de laquelle Geoff et Jan apprennent le tracé, prennent des repères, c’est une journée studieuse car ils n’ont jamais roulé sur le légendaire Circuit Paul Ricard…

Geoffroy « Pour mes premiers tours de roue après avoir découvert ce tracé le chrono  en 2’06 est encourageant.

La soirée est consacrée à la découverte de la piste à pieds pour analyser ce tracé très exigeant, large qui nécessite une vraie précision dans les trajectoires pour être rapide. Je profite de l’expérience de mes camarades qui me donnent des points de repères supplémentaires, leur expérience et le partage de celle-ci est essentielle.

La suite des essais reprend le jeudi avec 2h d’essais libres le matin qui permettent de dégrossir les réglages, les améliorations apportées permettent de gagner en facilité sur la moto. Personnellement je n’arrive pas à passer le cap de mon chrono en 2’06.

A 16h20 a lieu la première séance chronométrée, la moto chaussée en pneus neufs, je parviens à améliorer mon temps de trois secondes pleines, je me stabilise en 2’02.9. La moto est facile à emmener, je suis en parfaite confiance, le travail réalisé sur la moto permet d’aborder la piste en toute sérénité.

Mes coéquipiers se sont bien qualifiés, la moto est top, on a un excellent combo pneumatiques/suspensions, ainsi qu’une bonne préparation réalisée en amont. Toute l’équipe s’est assurée de nous faire une bonne moto, et cela se ressent immédiatement en piste, nous prenons du plaisir à son guidon ce qui se traduit par de bons résultats.

Je me qualifie 25ème de ma série sur 60 participants. Cette année encore le Bol d’Or a eu un vif succès, la course parmi 60 pilotes sera probablement dure mais cette expérience unique en son genre en vaut largement la peine.

Place aux essais de nuit où nous en profitons pour roder le moteur de course.

Le lendemain matin, Manfred étant satisfait de mes chronos, il me demande de prendre la moto de course lors de la deuxième séance qualificative, pour régler les suspensions de celle-ci. Je ne cherche pas à améliorer mon chrono je me concentre sur la validation de la moto de course dans sa configuration finale.

Mes camarades améliorent en 2’03.1, ce qui nous place en 32ème position sur la grille de départ, milieu de peloton, nous sommes contents au vu du nombre d’équipages engagés et de leur expérience.

boldor

Le team s’affaire pour préparer l’ouverture de la voie des stands au public, nous sommes heureux de rencontrer nos fans. C’est un moment toujours émouvant de voir tous ces passionnés venus pour nous encourager. Là encore, une belle expérience, un moment inoubliable.

Emiliano est désigné pour prendre le départ,  je ne prends pas part au warm-up, je préfère me reposer et me préserver pour la course.

Emiliano prend le départ, je suis second, et Jan troisième pilote.
La ronde des relais débute, nous parvenons à remonter la  moto jusqu’en 17ème position, l’équipe au ravitaillement fait un travail efficace, bonne cohésion d’équipe, tout se passe en piste comme dans les stands et c’est très important pour nous, car cela nous permet d’effectuer de bonnes performances, sereinement et en toute sécurité. La bonne ambiance est à la base de tout, un équipage soudé est la clé du succès. L’endurance est le fruit d’un effort collectif, et au sein du Motobox Kremer le bon déroulement de la course côté stand et côté piste permettent de se faire vraiment pleinement plaisir sur la moto.

Jan prend son relais en milieu de nuit, vers 3h du matin malheureusement il chute, on perd 10 tours, le temps de rentrer la moto au stand et de la réparer. On reprend la piste en 25ème position, c’est la loi de la course. Emiliano reprend le relais, puis me passe la main après avoir fait quelques tours de contrôle. Tout est ok.

Au retour de mon relais Jan subi le contre coup de sa chute, Manfred me demande de doubler mon relais. Jan reprend le guidon, son relais étant compliqué, Manfred nous demande de terminer la course à deux avec Emiliano afin de laisser Jan récupérer pleinement. Je peux remercier MihaBodytec pour mon excellente condition physique due à l’entrainement haute performance! Sur le long terme, avec un entraînement régulier de une fois par semaine, par rapport aux dernières 24h du Mans ma condition physique s’est améliorée à tel point que la fatigue se fait moins ressentir.

boldorII

Dans la nuit la baisse de température m’a apporté son lot de frayeurs lors du 4ème relais, le froid a détruit complètement la carcasse de mon pneu, j’ai perdu l’avant à plusieurs reprises, je rattrape in extremis avec mon genou, par miracle ma bonne étoile me permet de relever la moto, et de terminer ce relais « acrobatique ».

Chaque relais qui passe nous gagnons des places, cela nous motive pour tenir jusqu’à l’abaissement du drapeau à damiers. Même si je suis au guidon, virtuellement tout le team passe la ligne d’arrivée en 16ème position avec moi.

Aucun souci technique à déplorer, de bons pneus grâce au soutien de Pirelli et un travail formidable de toute l’équipe du Motobox Kremer Racing et de mon coéquipier, nous finissons cette course à deux, mais pleinement satisfaits travail accompli.

bold'orIII

Je suis très heureux de notre performance collective, du travail accompli par toute l’équipe, mes coéquipiers. Pour une première sur cette épreuve de légende je suis heureux d’avoir pu vivre une si belle course.

Je remercie mon team, toute les personnes qui sont venues me soutenir, ma femme, mon papa, mon ami Benji (Benjamin Colliaux – Team 18), qui est venu passer la course à m’encourager après que son aventure ait pris fin sur casse moteur quelques minutes après le départ, il n’a cessé de me soutenir, de veiller à ce que mes pauses entre les relais se passent bien.

Place aux 24h du Mans 2018 !

Je suis très fier que notre équipe marque ses 5 premiers points au championnat du monde endurance 2018 !

Merci à tous les facebookiens qui m’ont encouragé et ainsi aidé à performer !

J’ai le plaisir d’associer à mes performances et résultats mes sponsors et partenaires, et suis fier de les représenter sur chaque course :

#ParisNordMoto #SHARKHelmets SHARK Helmets #Vulcanet Rita Vulcanet #CircuitCarole Circuit Carole #S2concept S2 concept accessoires #mybigbang My Big Bang #UlTeamBike Fred Ul’Team Bike Chaplain #SEMC SEMC Distribution I MOTO #FiveAdvancedGloves
#titan Loic Pierrichon #Aerographik Aerographik #ELF #ALARMESHPP Jean Louis Dehaye #TBF #mihabodytec Team Mihabodytec #onexfrance ONE-X France Combinaisons Personnalisées ONE-X Custom Suit – Macacões Personalizados #ridingsensation Laurry Frémy
#techsolutions TECH Solutions #MotoboxKremerRacing Motobox-Kremer-Racing #skeed Skeed
#fiveglovesrider Five-gloves UK #mecacyl Mécacyl International (Officiel) #MKTperformance MKT Performance #sponsorisemeSponsorise.me #RideRMedia

A titre personnel, je vous donne rendez-vous les 14 et 15 octobre au Circuit Carole pour ma dernière course de la saison en l’honneur de mon parrain et ami Robert Doron.

Un remerciement particulier est adressé à David Reygondeau pour les photos illustrant ce communiqué de course.

Sur information de Ride R Media pour Geoffroy Dehaye